La Corée du Nord annonce de nouveaux tirs de missiles et un essai nucléaire

15/03/16 à 05:34 - Mise à jour à 05:34

Source: Belga

(Belga) Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a déclaré que son pays allait mener un essai nucléaire et lancer plusieurs missiles balistiques, a rapporté mardi l'agence officielle KCNA.

La Corée du Nord annonce de nouveaux tirs de missiles et un essai nucléaire

La Corée du Nord annonce de nouveaux tirs de missiles et un essai nucléaire © BELGA

La Corée du Nord a également affirmé avoir mené avec succès en laboratoire une simulation d'entrée dans l'atmosphère d'un missile contenant une ogive nucléaire, technologie nécessaire pour mener à bien une frappe nucléaire sur le continent américain, selon KCNA. Kim Jong-Un a personnellement surveillé un test simulant la chaleur intense et les vibrations qu'une ogive nucléaire subirait lors de son retour dans l'atmosphère, a affirmé l'agence officielle. L'essai a fourni une "garantie sûre de la fiabilité du missile balistique intercontinental (ICBM)", a ajouté KCNA. Le dirigeant nord-coréen a également affirmé que son pays allait mener "dans peu de temps" des essais de charge nucléaire ainsi que de "plusieurs sortes" de missiles balistiques, afin de renforcer encore la dissuasion nucléaire du pays. Ces annonces interviennent alors que les tensions se sont aggravées sur la péninsule après le lancement la semaine dernière des manoeuvres annuelles conjointes entre la Corée du Sud et les Etats-Unis. Depuis que ces exercices militaires annuels ont débuté, Pyongyang a lancé plusieurs avertissements à l'égard des deux alliés en les menaçant notamment de frappes nucléaires préventives "à l'aveugle". Les tensions sur la péninsule n'ont fait que s'aggraver depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen en janvier, suivi par un tir de fusée à longue portée le mois dernier. Le Conseil de sécurité de l'ONU a drastiquement alourdi les sanctions internationales visant le régime le plus isolé au monde. Mardi, la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a prévenu Pyongyang que la Corée du Nord s'exposait à "l'autodestruction" si elle ne limitait pas ses ambitions nucléaires. (Belga)

Nos partenaires