La conduite sous influence des drogues explose

29/12/14 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Belga

En cinq ans, le nombre de conducteurs contrôlés positifs à trois types de stupéfiants (combinant la cocaïne et des morphiniques à des amphétamines ou au cannabis) a doublé en Belgique, selon les chiffres de l'Institut national de criminologie et criminalistique (INCC), rapporte la Dernière Heure lundi.

La conduite sous influence des drogues explose

© Belga

Le nombre de conducteurs sous influence de substances illégales a constamment augmenté depuis 2009. Et c'est particulièrement vérifié pour les conducteurs positifs aux drogues dures (cocaïne), dont le nombre a bondi de 62,5%, passant de 125 en 2010 à 203 en 2013.

Le nombre de conducteurs contrôlés positifs à la fois à la cocaïne et aux morphiniques a triplé, tout comme celui des conducteurs positifs à la fois aux amphétamines et à la cocaïne (20 en 2009 contre 56 en 2013). Et dans la majorité des cas s'ajoute l'alcool. La drogue au volant la plus couramment détectée est cependant le cannabis: 4.362 tests positifs depuis 2009, avec un bond de 23% entre 2012 (777) et 2013 (956).

En savoir plus sur:

Nos partenaires