La concertation sociale a débuté en Wallonie

11/12/14 à 14:18 - Mise à jour à 14:18

Source: Belga

Les partenaires sociaux wallons ont rencontré jeudi matin à l'Elysette le gouvernement wallon avec qui ils ont élaboré un calendrier serré pour développer le nouveau modèle de concertation, dans une atmosphère jugée "constructive" de part et d'autre, qui tranchait avec celle d'une rencontre quelques dizaines de minutes plus tôt entre le gouvernement et les syndicats de la Fonction publique.

La concertation sociale a débuté en Wallonie

© Belga

"Il y a eu des difficultés à l'allumage, mais désormais le gouvernement nous a donné beaucoup de travail et le calendrier est assez serré", a commenté le secrétaire général de l'interrégionale wallonne de la FGTB (socialiste), Thierry Bodson, interrogé par Belga.

Les partenaires sociaux ont été sollicités par l'équipe Magnette pour rendre leur avis fin janvier sur l'ossature du Plan Marshall 4.0 présentée la semaine dernière. Ils sont attendus également à la fin mars par le gouvernement pour le nouvel organisme d'intérêt public (OIP) devant gérer les compétences sociales et de santé après les transferts de compétences. Un devoir similaire leur a été demandé pour le Pacte pour l'Emploi de la ministre Eliane Tillieux, ainsi que pour la réforme de la fonction consultative. La structure des 35 conseils actuels doit en effet être simplifiée pour gagner en efficacité, a indiqué le ministre-président wallon Paul Magnette, qualifiant la rencontre de "chaleureuse".

"L'ambiance n'était pas mauvaise", a convenu M. Bodson, pour qui le travail ne fait toutefois que commencer. La 6e réforme de l'Etat et ses transferts de compétences offrent aux Régions la possibilité de passer d'un modèle de simple consultation sociale à un modèle de véritable concertation, à l'instar de ce qui existe déjà au fédéral à travers le Groupe des dix réunissant patrons et syndicats comme interlocuteurs du gouvernement.

Nos partenaires