La commune de Putte déclarée "ingouvernable" après la rupture de la coalition CD&V-N-VA

30/12/14 à 17:17 - Mise à jour à 17:16

Source: Belga

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), a constaté mardi pour la seconde fois en un an que la commune de Putte (province d'Anvers) était devenue ingouvernable à la suite d'une rupture de la coalition CD&V-N-VA et de l'échec d'une tentative de conciliation menée par la gouverneure Cathy Berx.

La commune de Putte déclarée "ingouvernable" après la rupture de la coalition CD&V-N-VA

Liesbeth Homans © BELGA

Cette coalition est divisée depuis le printemps dernier en raison de querelles. La N-VA souhaite constituer une nouvelle majorité avec les libéraux de l'Open Vld et rejeter les sociaux-chrétiens du CD&V - qui fournissent le bourgmestre, Chris De Veuster - dans l'opposition au niveau communal.

L'Open Vld avait fait constater une première fois déjà que la commune était devenue ingouvernable. Mais M. De Veuster s'est tourné vers le Conseil d'Etat, qui a suspendu l'été dernier l'installation d'un nouveau collège échevinal, dans l'attente d'une décision sur le fond.

Les deux nouveaux alliés, l'Open Vld et la N-VA, ont renouvelé la démarche en s'entourant cette fois de précautions juridiques. Ils espèrent poursuivre la procédure de mise en place d'une nouvelle coalition.

La seconde procédure d'"ingouvernabilité" a conduit - après des mois d'enquête et une médiation de la gouverneure de province - la ministre des Affaires intérieures à constater mardi que Putte était bien ingouvernable.

"Après huit mois d'"ingouvernabilité", nous allons enfin, à partir de janvier, commencer à (faire fonctionner) la nouvelle direction", a commenté le chef de groupe Open Vld au sein du conseil communal, Peter Gysbrechts.

En savoir plus sur:

Nos partenaires