La commune de Hannut menace de couper l'alimentation électrique du TGV

23/10/13 à 11:37 - Mise à jour à 11:37

Source: Le Vif

Le bourgmestre de Hannut, Hervé Jamar, menace de couper l'électricité de la ligne haute tension qui alimente le tronçon TGV Louvain-Liège-Cologne, en raison d'un litige qui oppose sa commune, ainsi que celles de Braives et Villers-le-Bouillet, à Elia, peut-on lire mercredi dans le journal l'Echo.

La commune de Hannut menace de couper l'alimentation électrique du TGV

© Image Globe

Les trois communes wallonnes ont décidé de citer Elia Asset devant le tribunal correctionnel de Huy. Au centre du litige, un conflit qui remonte à 2001 et qui a pour cause la ligne souterraine à haute tension qui relie la centrale nucléaire de Tihange au poste compteur d'Avernas. Cette ligne est stratégique car elle alimente notamment en électricité le TGV Louvain-Liège-Cologne. Hors, depuis 2009 et un arrêt rendu par la Conseil d'Etat, le permis octroyé en 2001 pour la construction de la ligne a été annulé. A l'époque le Conseil reprochait à la Région wallonne d'avoir accordé le permis urbanistique de la ligne à haute tension, sans au préalable modifier le plan de secteur.

Un arrêté du gouvernement wallon du 12 juillet 2011 a fait en sorte que des lignes à haute tension ne doivent plus faire l'objet d'une inscription au plan de secteur mais le permis de la ligne Tihange-Avernas n'a toujours pas été régularisé. S'ensuit une exploitation en toute illégalité de la ligne, que ne conteste pas Elia.

Les trois communes wallonnes veulent obtenir une condamnation d'Elia et une réparation financière de 25.000 euros par commune pour le préjudice.

Contacté par Belga, Infrabel n'a pas souhaité commenter la menace du bourgmestre de Hannut. Le gestionnaire du réseau ferroviaire souligne qu'aucune décision n'a encore été prise et qu'il ne serait pas la seule entreprise touchées par une éventuelle coupure de la ligne haute tension.

En savoir plus sur:

Nos partenaires