La Commission veut établir un système d'entrée/sortie aux frontières extérieures de l'UE

06/04/16 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

Source: Belga

(Belga) La Commission européenne veut établir un système informatique d'entrée/sortie (EES) aux frontières extérieures de l'UE, et ce afin d'accélérer et renforcer les procédures de vérification pour les ressortissants de pays tiers se rendant dans l'Union européenne.

La Commission veut établir un système d'entrée/sortie aux frontières extérieures de l'UE

La Commission veut établir un système d'entrée/sortie aux frontières extérieures de l'UE © BELGA

"Le recours aux nouvelles technologies peut nous aider à gérer le flux de voyageurs qui arrivent à nos frontières extérieures, tout en luttant contre la migration irrégulière et en renforçant notre sécurité intérieure", a commenté mercredi le commissaire à la Migration, Dimitris Avramopoulos. Le système d'entrée/sortie proposé, qui remplacerait l'apposition manuelle de cachets sur les passeports, permettrait une gestion efficace des séjours autorisés pour une courte durée, une automatisation accrue des contrôles aux frontières et une meilleure détection de la fraude documentaire et de la fraude à l'identité, Le système enregistrerait pour chaque voyageur différentes informations: nom, type de document de voyage, éléments biométriques, ainsi que la date et le lieu d'entrée et de sortie. Ce système faciliterait notamment le franchissement des frontières pour les voyageurs de bonne foi, et permettrait la détection des personnes dépassant la durée de séjour maximale autorisée, ainsi que l'identification des personnes voyageant sans papiers dans l'espace Schengen. Il enregistrerait également les refus d'accès. (Belga)

Nos partenaires