La Commission européenne débloque 500 millions d'euros pour soutenir le secteur agricole

18/07/16 à 14:00 - Mise à jour à 17:47

Source: Belga

La Commission européenne va débloquer un total de 500 millions d'euros pour soutenir le secteur agricole en crise, a indiqué le ministre fédéral de l'Agriculture, Willy Borsus (MR). Ce dernier a estimé que les mesures annoncées allaient "dans la bonne direction", mais a regretté un "manque d'ambition".

La Commission européenne débloque 500 millions d'euros pour soutenir le secteur agricole

Manifestation d'agriculteurs en marge d'une réunion des ministres de l'Agriculture européens. © Belga

Un budget de 150 millions d'euros a notamment été prévu pour inviter les producteurs à réduire leur production laitière au dernier trimestre. Ce montant devrait permettre de réduire la production d'un milliard de litres, ce qui correspondrait à une aide de 14 centimes par litre de lait non produit. "Il s'agit d'une réponse de la Commission assez timide quand on sait qu'il y a déjà actuellement 3 milliards de litres de lait stockés à l'intervention publique, c'est-à-dire retirés du marchés pour tenter de faire remonter les prix", a commenté M. Borsus, qui participe lundi au conseil des ministres européens de l'Agriculture.

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin (cdH), a pour sa part regretté que l'Europe en reste à des mesures visant la réduction volontaire de l'offre de lait, sans donner les garanties que tous les pays et tous les bassins laitiers s'engageront dans cette réduction. Par ailleurs, la Commission a annoncé que 350 millions seront partagés entre les Etats membres pour leur permettre de prendre des mesures au niveau national pour l'ensemble des secteurs agricoles.

La Belgique recevra près de 11 millions d'euros qu'elle pourra utiliser comme elle le souhaite. Un système de "top-up" permettra également aux Etats membres d'injecter eux-mêmes la même somme en plus pour des aides en faveur de ses agriculteurs. "Les montants mobilisés restent trop faibles et pas assez organisés au niveau de toute l'Europe", a toutefois estimé M. Borsus. La Commission devrait annoncer les modalités pratiques des aides annoncées rapidement, a-t-il précisé.

La FWA déçue par l'attitude de la Commission européenne

La Fédération wallonne de l'agriculture (FWA) a exprimé lundi sa déception après la décision de la Commission européenne relative à l'aide accordée au secteur agricole en crise, que l'exécutif européen va soutenir à hauteur de 500 millions d'euros.

"La première mesure consiste en une réduction volontaire et, à ce titre, risque d'être totalement inopérante. La FWA rappelle qu'elle est favorable à une mesure contraignante de réduction de la production. Il s'agit à nouveau de mesures conjoncturelles alors que nous appelons à des mesures structurelles qui renoueraient avec une forme de régulation des marchés. Enfin, les montants dégagés à l'échelle européenne semblent largement insuffisants au regard de la gravité de la crise traversée par les agriculteurs", estime la Fédération.

Une paille, dénonce la FUGEA

La Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea) a exprimé vendredi sa déception après l'annonce de l'aide qu'accordera la Commission européenne au secteur.

"C'est évidemment très peu puisque cette somme correspond grosso modo à la valeur marchande du lait excédentaire déjà stocké. Parmi cette somme, 350 millions seront partagés entre les états membres, dont 11 millions pour la Belgique. Ramenée aux fermes wallonnes, cette aide correspond à environ 500 euros par ferme! Une rigolade qui n'effacera pas les difficultés lourdes que rencontrent nos fermiers", déplore le syndicat agricole.

Nos partenaires