La Commission des pensions rappelle l'importance de la concertation sociale

10/10/14 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

La commission de réforme des pensions instituée par le précédent gouvernement relève "des points importants de convergence" entre le rapport qu'elle a rendu en juin dernier et l'accord de gouvernement de la coalition suédoise.

Mais, comme l'a révélé vendredi De Morgen, elle rappelle qu'une réforme des pensions durable "suppose une patiente concertation sociale", qui "doit en pratique démarrer dès maintenant". La réforme doit aussi aller de pair avec une réelle politique de l'emploi, écrit la commission dans un communiqué.

Composée de personnalités d'horizons divers et présidée par l'ancien ministre Frank Vandenbroucke (sp.a), la commission de réforme des pensions ne désapprouve pas catégoriquement les mesures décidées par le nouveau gouvernement de centre-droite. Sur les ondes de la VRT vendredi matin, celui qui est aujourd'hui professeur à la KU Leuven a d'ailleurs reconnu beaucoup de similitudes entre ces mesures et les propositions de sa commission. "Je ne voudrais pas être à la place des politiques. N'attendez de moi ni des applaudissements ni des huées", a-t-il ajouté.

La commission chargée de plancher sur l'avenir des régimes de retraite met cependant l'accent sur plusieurs principes qui, à ses yeux, semblent insuffisamment pris en compte par le gouvernement Michel. "Une réforme réussie est une réforme concertée", souligne ainsi Jean Hindriks, professeur d'économie à l'UCL et membre de la commission. "Dans notre rapport, nous avons insisté très fort sur la nécessité de coupler la réforme des pensions à une politique de relance de l'emploi. Pour l'instant, on ne voit pas très bien où est la politique de relance. On ne peut pas demander aux seniors de travailler plus longtemps sans leur en donner l'opportunité", relève également l'économiste.

Concernant le recul de l'âge légal de la pension à 67 ans, la commission est plus ambiguë. Elle ne le rejette pas mais affirme que la priorité est de "rendre plus souple la transition du travail vers la pension" et de "pousser les entreprises à conserver leur personnel plus longtemps".

En savoir plus sur:

Nos partenaires