La commission Buizingen, victime de la crise BHV

30/04/10 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Le Vif

La commission devant enquêter sur les problèmes de sécurité à la SNCB est l'une des victimes collatérales de la crise ouverte par l'OpenVLD. Son président, François Bellot, ne le vit pas très bien.

"J'ai le sentiment d'être un coureur de fond en pleine course et en plein effort qui vient de recevoir un coup de poing dans le ventre et qui doit abandonner", écrit vendredi dans une lettre ouverte le député MR François Bellot, président de la Commission sécurité du rail. Il ajoute que la Commission pourra reprendre ses travaux là où ils ont été abandonnés dès l'installation des nouvelles Chambres.

Cette commission mise en place après la catastrophe de Buizingen est en effet une des victimes de la crise politique et de la probable dissolution des Chambres. "Je souhaite et demande que l'énergie et le temps consacrés aux travaux de la commission sécurité du rail ne soient pas anéantis par la crise gouvernementale", dit M. Bellot.

Il rappelle qu'il a voulu donner la garantie que les travaux et les auditions que la Commission a effectués jusqu'à présent fassent bien l'objet de comptes-rendus. "Dès la mise en place d'un nouveau Parlement à l'issue des élections qui paraissent inévitables, la Commission spéciale pourra ainsi reprendre là où nous en étions, pour pouvoir continuer le travail demandé par la Chambre et attendu par les utilisateurs du train et la population interpellée par les multiples incidents et choquée par l'accident de Buizingen", écrit-t-il encore.

Il ajoute qu'il reste disponible pour poursuivre le travail et plaide pour que le groupe SNCB accélère le placement et l'utilisation des techniques les plus récentes en matière de signalisation et du contrôle continu des trains durant leurs déplacements. "J'ai le sentiment d'être un coureur de fond en pleine course et en plein effort qui vient de recevoir un coup de poing dans le ventre et qui doit abandonner. Mais comme tout coureur de fond, j'ai de l'endurance et ai bien l'intention de participer d'ici peu à une nouvelle course même si elle est parsemée d'obstacles", conclut M. Bellot.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires