La circulation et les défauts de stationnement coûtent cher à la STIB

02/06/12 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Le Vif

La vitesse moyenne des trams et bus à Bruxelles est trop faible.

La circulation et les défauts de stationnement coûtent cher à la STIB

© Belga

Ils se retrouvent coincés dans le trafic important dans la Capitale et sont retardés par des automobilistes mal garés, ce qui coûtera cette année 21 millions d'euros à la société bruxelloise de transports en commun STIB, indique le quotidien De Morgen.

La vitesse moyenne des bus et trams de la STIB est respectivement de 16,7 et 16,6 km/h, soit moins que les 20 km/h nécessaires à un service optimal. La STIB perd ainsi du temps, mais également de l'argent. Chaque km/h sous la directive commerciale coûte à l'entreprise 3,8 millions d'euros pour les bus et 3,4 millions d'euros pour les trams. Cela aboutit à une perte annuelle d'un total de 21,6 millions d'euros et perturbe fortement le service de la société de transports en commun.

La vitesse moyenne aurait vraisemblablement encore diminué sans la mise en place de bandes réservées aux bus et trams et la gestion des feux de signalisation, indique le porte-parole Guy Sablon.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires