La chute de la station spatiale chinoise sur Terre sera "splendide", assure Pékin

30/03/18 à 13:34 - Mise à jour à 13:35

Source: Belga

(Belga) La station spatiale chinoise, qui doit se désintégrer ce week-end dans l'atmosphère, ne devrait pas causer de dégâts sur Terre et offrira même un spectacle "splendide", semblable à une pluie de météorites, assure la Chine.

Le laboratoire Tiangong-1 devrait rentrer dans l'atmosphère entre samedi et lundi, selon l'agence spatiale chinoise. L'Agence spatiale européenne (ESA) évoque une fenêtre plus réduite, entre samedi 12h00 GMT (14h00 HB) et dimanche après-midi. "Les gens n'ont aucune raison de s'inquiéter", a indiqué sur un réseau social le CMSEO, le bureau chinois chargé de la conception des vols spatiaux habités. Ce genre de station spatiale "ne s'écrase par sur Terre violemment comme dans les films de science-fiction, mais se désintègre en une splendide (pluie de météorites) dans le beau ciel étoilé, à mesure que ses débris progressent vers la Terre", a-t-il expliqué. Le laboratoire a été placé en orbite en septembre 2011. Il devait effectuer une rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016, générant des inquiétudes quant à sa "chute". Cependant, le risque pour un être humain d'être touché par un débris spatial de plus de 200 grammes est d'un sur 700 millions, selon le CMSEO. En 60 ans de vols spatiaux, il y a eu quelque 6.000 rentrées non contrôlées de gros objets fabriqués par l'homme, et un seul de ces débris a touché une personne à l'épaule, sans la blesser, selon un expert de l'ESA. La conquête de l'espace, coordonnée par l'état-major militaire, est perçue en Chine comme un symbole de la nouvelle puissance du pays. Pékin souhaite déployer d'ici à 2022 une station spatiale habitée, au moment où la station spatiale internationale (ISS) aura cessé de fonctionner. La Chine rêve aussi d'envoyer un homme sur la Lune. (Belga)

Nos partenaires