La Chine et la Belgique signent onze accords

31/03/14 à 19:17 - Mise à jour à 19:17

Source: Le Vif

Le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre belge Elio Di Rupo ont assisté lundi après-midi à la signature d'une série d'accords bilatéraux au second jour de la visite d'Etat de M. Xi en Belgique et qui s'inscrit dans le cadre du "partenariat global d'amitié et de coopération" qui unit les deux pays, selon le texte d'une déclaration conjointe.

La Chine et la Belgique signent onze accords

© BELGA

Cette cérémonie de signature de onze accords dans desdomaines divers, allant de l'enseignement aux télécoms, a eu lieu au Palais d'Egmont à Bruxelles en présence de pas moins de cinq vice-Premiers ministres belges - sur six, le seul absent étant Johan Vande Lanotte - et des ministres de l'Agriculture et de la Justice.

Cette dernière, Annemie Turtelboom, a ainsi signé un traité sino-belge d'entre-aide judiciaire en matière pénale. La ministre de l'Agriculture, Sabine Laruelle, a pour sa part signé un protocole pour l'exportation de produits d'alimentation animale de Belgique vers la Chine.

MM. Xi et Di Rupo ont également adopté une déclaration conjointe sur l''"approfondissement du partenariat global d'amitié et de coopération" sino-belge, qui dresse un "bilan favorable" des "échanges amicaux" entre la Chine et la Belgique et salue les "résultats fructueux" de leur coopération dans divers domaines depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1971.

"Les deux parties ont décidé d'approfondir leur partenariat global d'amitié et de coopération sur la base des bonnes relations existantes pour faire progresser encore davantage leurs relations bilatérales", ajoute le texte. Un bref passage évoque le question des droits de l'Homme, un domaine dans lequel Pekin est régulièrement critiquée par les Occidentaux - la Chine a exécuté des milliers de personnes en 2013, soit bien plus que le total de 778 condamnés à qui a été appliquée la peine capitale dans le reste du monde, selon l'ONG Amnesty International.

La déclaration conjointe souligne ainsi que "les deux parties (Chine et Belgique) réaffirment sur la base de l'égalité et du respect mutuel leur engagement commun à la promotion et la protection des droits de l'homme".

La visite du président chinois doit se poursuivre par un dîner d'Etat offert lundi soir par le couple royal au château de Laeken. Mardi, M. Xi se rendra à Gand pour visiter l'usine Volvo, rachetée à Ford en 2010 par le constructeur chinois Geely. Il doit ensuite prononcer un discours sur les relations sino-européennes au Collège d'Europe à Bruges avant de quitter la Belgique à l'issue d'une visite d'une semaine qui l'a aussi conduit aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires