La cheffe de la police de Minneapolis démissionne, peu après la mort d'une Australienne

22/07/17 à 02:26 - Mise à jour à 02:28

Source: Belga

(Belga) La cheffe de la police de Minneapolis, dans l'Etat américain du Minnesota, a indiqué vendredi qu'elle quitte son poste, moins d'une semaine après la mort d'une Australienne abattue par des policiers dans des circonstances troubles.

"La tragédie de samedi dernier, ainsi que d'autres incidents récents, m'ont fait profondément réfléchir", a précisé Janee Harteau dans un communiqué relayé via la page Facebook de la police de Minneapolis. "Malgré les nombreux accomplissements de la police de Minneapolis sous ma direction au fil des ans et mon amour pour cette ville, je dois considérer en premier les communautés que nous servons. J'ai décidé que je devrais faire un pas de côté pour laisser place à une nouvelle et fraîche direction", explique-t-elle. L'Australienne Justine Damond, âgée de 40 ans, est morte samedi dernier d'un tir dans l'abdomen. C'est l'officier de police Mohamed Noor qui était l'auteur de ce tir, depuis sa voiture de patrouille. Justine Damond avait appelé le service d'urgence américain 911 pour signaler une possible agression dans une ruelle près de chez elle. Le Minnesota Bureau of Criminal Apprehension (BCA), chargé de faire la lumière sur les fusillades impliquant des policiers dans cet Etat du nord des Etats-Unis, a ouvert une enquête. (Belga)

Nos partenaires