La chasse aux cyclistes mal éclairés est ouverte!

28/11/14 à 18:00 - Mise à jour à 18:01

Source: Belga

Les bénévoles du Gracq intercepteront les cyclistes mal éclairés entre le 1er et le 10 décembre prochains pour les informer des obligations du code de la route et leur distribueront des bons de réduction à faire valoir chez les vélocistes partenaires, indique l'association vendredi dans un communiqué.

La chasse aux cyclistes mal éclairés est ouverte!

© istock

Moins de 60% des cyclistes circulent avec un équipement réglementaire entre la tombée de la nuit et le lever du jour, selon les chiffres 2013 de l'Observatoire du Vélo en Région de Bruxelles-Capitale. Les bénévoles du Gracq intercepteront les cyclistes mal éclairés entre le 1er et le 10 décembre prochains pour les informer des obligations du code de la route et leur distribueront des bons de réduction à faire valoir chez les vélocistes partenaires, indique l'association vendredi dans un communiqué.

Selon l'Observatoire du Vélo en Région de Bruxelles-Capitale, seuls 56% des cyclistes circulaient de nuit avec un éclairage correct en 2013. Parmi les autres, la moitié n'était pas équipée du tout pour la circulation dans l'obscurité.

Selon le code de la route, "tout cycliste qui circule entre la tombée de la nuit et le lever du jour doit être un muni d'un feu blanc à l'avant et d'un feu rouge à l'arrière. Il doit également disposer d'un catadioptre blanc à l'avant et d'un rouge à l'arrière. Enfin, le vélo doit être équipé de catadioptres oranges sur les pédales ainsi que sur les roues, ou avoir des pneus à bande réfléchissante".

Les équipes de bénévoles du Gracq interpelleront donc les cyclistes pendant dix jours un peu partout en Wallonie et à Bruxelles. "Lors des éditions précédentes, nous donnions gratuitement des kits d'éclairage, explique Aurélie Willems", secrétaire générale du Gracq. Cette année, la formule change, et ce sont quelque 1.000 bons de réduction qui seront distribués.

"En invitant les usagers à accomplir une démarche, nous espérons induire un comportement plus durable. Le cycliste va pouvoir, en outre, bénéficier des conseils d'un spécialiste et choisir en connaissance de cause le modèle d'éclairage le plus adapté pour lui.""Quant aux cyclistes correctement équipés, ils ne seront pas oubliés puisqu'ils recevront, en récompense, un chocolat", conclut le Gracq.

En savoir plus sur:

Nos partenaires