La Chambre adopte la nouvelle loi football

24/05/18 à 18:10 - Mise à jour à 18:12

Source: Belga

(Belga) La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière à la quasi unanimité une proposition de loi relative à la sécurité lors des matches de football. Le supporter contrevenant fera face à l'avenir à une admonestation avant de recevoir une amende ou d'être confronté à une interdiction de stade. Les faits répréhensibles relatifs aux équipes de jeunes de clubs professionnels et au football féminin tomberont à l'avenir également sous le coup de la loi football.

La loi football a été adoptée en 1998 en vue de l'Euro 2000 et n'avait plus été adaptée depuis 2007. Elle ne s'appliquait jusqu'ici qu'au football professionnel, dans les deux premières divisions nationales. A l'avenir, elle s'appliquera également aux équipes de jeunes des clubs professionnels, au football féminin, et à l'ensemble du football amateur. La proposition de loi initiale concernait également le football provincial ainsi que l'ensemble du football pour jeunes mais le texte a été adapté. La proposition est née du fait qu'en dépit d'une diminution, année après année, du nombre de faits de hooliganisme, le nombre d'amendes était en augmentation. "L'objectif est de corriger le comportement des supporters plutôt que de dresser un maximum de procès verbaux", a justifié son auteur principal, le président de la commission de l'Intérieur Brecht Vermeulen (N-VA). Deux types d'avertissements pourront être prononcés pour des petites infractions: l'agent de police pourra donner un avertissement officiel au moment de l'infraction, alors que le fonctionnaire de la cellule football du SPF Intérieur pourra agir à la fin de la procédure. Les fans clubs pourront également pratiquer l'auto-régulation moyennant la désignation par les clubs des divisions 1A et 1B d'un officier de liaison chargé de prévenir les problèmes de sécurité. Afin d'améliorer la sécurité dans les matches amateurs, le recours à des stewards y sera également autorisé dans les clubs à risque. En vertu de l'adaptation de la loi, l'usage de feux d'artifice, pétards et fumigènes sera également interdit aux alentours du stade. Jusqu'ici, seule l'enceinte du stade est soumise à une interdiction pour l'usage de ce type d'engins. Enfin, des stewards seront à l'?uvre lors de la retransmission de matches de la coupe du monde sur grand écran. Les autorités locales seront invitées à collaborer avec des stewards de l'Union belge de football ou d'un club de division 1A ou 1B. (Belga)

Nos partenaires