La chaleur est synonyme de pic d'ozone et d'allergies

05/06/15 à 13:42 - Mise à jour à 13:43

Source: Belga

La qualité de l'air est "très médiocre", indique la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine).

La chaleur est synonyme de pic d'ozone et d'allergies

© Image Globe

Des concentrations élevées d'ozone ont été relevées, se rapprochant du seuil européen d'information, un premier niveau fixé à 180 microgrammes/m³ obligeant les pouvoirs publics à informer les citoyens. En pleine période du rhume des foins, la chaleur augmente aussi le ressenti des symptômes allergiques.

La chaleur (jusqu'à 32 degrés en Campine) couplée à l'ensoleillement et à une légère brise seront à l'origine d'une abondante formation d'ozone vendredi, annonce Celine. Le seuil européen d'information pourrait être dépassé localement dans les régions fortement ensoleillées (nord-est du pays), avec des concentrations pouvant atteindre 200 microgrammes par m3. Les concentrations maximales seront généralement comprises entre 140 et 170 µg/m3, explique Celine. Le seuil européen d'alerte ne devrait toutefois pas être dépassé. Les personnes sensibles doivent éviter les activités physiques. Entre fin mai et mi-juillet, la saison du rhume des foins bat son plein, explique pour sa part l'Institut de santé publique (ISP). L'ensoleillement et la légère brise constatées vendredi favorisent encore la dispersion des grains de pollen allergisants provenant des graminées. L'ISP recommande aux personnes allergiques de suivre leur traitement, d'éviter les activités en plein air (sport, tonte de gazon) et de mettre des lunettes de soleil. Il est également conseillé de ne pas sécher son linge à l'extérieur ainsi que de laver ses cheveux avant le coucher. À partir de samedi, la qualité de l'air s'améliorera grâce à une baisse des températures et à un temps plus variable, annonce Celine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires