La CGSP et la CSC adressent au Premier ministre leur contre-proposition au texte de Geens

08/06/16 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Belga

(Belga) Les syndicats chrétien et socialiste ont adressé au Premier ministre, Charles Michel, une contre-proposition au protocole d'accord du ministre de la Justice, Koen Geens, a fait savoir mercredi le secrétaire fédéral CGSP-AMiO, Michel Jacobs. Ils demandent que les 7.075 équivalents temps plein soient maintenus jusqu'à la fin de la législature, toujours selon M. Jacobs.

La CGSP et la CSC adressent au Premier ministre leur contre-proposition au texte de Geens

La CGSP et la CSC adressent au Premier ministre leur contre-proposition au texte de Geens © BELGA

"La contre-proposition a été approuvée mardi après-midi au sein des deux syndicats", explique M. Jacobs. Ils demandent que les 7.075 équivalents temps plein soient maintenus jusqu'à la fin de la législature dans le courrier adressé directement au Premier ministre, alors qu'ils exigeaient initialement qu'on en reste au cadre de 2014, à savoir 7.241 équivalents temps plein. "Le ministre Geens a bloqué cette proposition. Nous demandons donc actuellement 7.075 équivalents temps plein, mais jusqu'à la fin de cette législature", indique le représentant du syndicat socialiste. Les syndicats n'ont pas encore eu de réponse du cabinet Michel. "Il n'y a pas de délai de réponse, mais ma patience a des limites", a averti le secrétaire fédéral CGSP-AMiO qui explique ne pas avoir eu de contacts avec le cabinet du ministre de la Justice à cause "des blocages" sur plusieurs points. Les trois syndicats néerlandophones (ACV, ACOD et VSOA) et l'organisation libérale francophone SLFP ont accepté la semaine dernière le protocole d'accord du ministre de la Justice, contrairement à la CSC et la CGSP. Ces dernières ont refusé ce protocole d'accord, notamment, parce que le cadre renforcé proposé n'est valable que pour un an et demi. Le ministre y propose l'engagement de 480 statutaires supplémentaires dont 386 agents pénitentiaires. Ainsi, chaque agent sur le départ sera remplacé jusqu'à ce que le cadre atteigne 7.075 équivalents temps plein. Le ministre offre aussi des mesures pour lutter contre la surpopulation. Les grèves se poursuivent dans les prisons bruxelloises et wallonnes. (Belga)

Nos partenaires