La centrale de Fessenheim sera bien fermée cette année

06/03/16 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Source: Belga

(Belga) La centrale de Fessenheim, doyenne du parc nucléaire français dans le viseur de l'Allemagne et de la Suisse, sera bien fermée en 2016, a affirmé dimanche la ministre française du Logement, l'écologiste Emmanuelle Cosse.

"Le calendrier (de la fermeture de Fessenheim) c'est celui que m'a répété à plusieurs reprises le président de la République, c'est 2016" a-t-elle déclaré dimanche lors d'un entretien à plusieurs médias français. "Le processus est assez simple pour arrêter un réacteur", a-t-elle encore soutenu. "Pour aboutir à la baisse de la part du nucléaire d'ici 2025, il faudra fermer d'autres centrales, d'autres réacteurs, évidemment, sur plusieurs années", a-t-elle encore estimé. La ministre de l'Environnement et de l'Energie, Ségolène Royal, a demandé en octobre à EDF (Electricité de France) d'entamer la procédure de fermeture de Fessenheim d'ici à "la fin juin 2016", en vue d'une fermeture effective en 2018. Car "pour fermer deux réacteurs comme ceux de Fessenheim, il ne suffit par de tourner un bouton", avait-elle expliqué. Située à proximité de la frontière avec l'Allemagne et la Suisse, sur une faille sismique et en contrebas du Rhin, cette centrale, en service depuis 1977, suscite l'inquiétude des écologistes français, allemands et suisses depuis des années. (Belga)

Nos partenaires