La carte SIS ne sera bientôt plus qu'un souvenir

03/05/13 à 17:24 - Mise à jour à 17:24

Source: Le Vif

La moitié des pharmacies du pays (51 pc) travaillent déjà sans demander la carte SIS, peut-on lire sur le site de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI). Dès le 1er janvier 2014, la carte SIS ne sera en effet plus utilisée, a confirmé le porte-parole de l'INAMI, Ludwig Moens, à l'agence Belga.

La carte SIS ne sera bientôt plus qu'un souvenir

© Belga

Une campagne d'information à destination du grand public sera lancée d'ici quelques semaines pour expliquer le passage au nouveau système électronique.

La carte SIS (Système d'Identification Sociale, ndlr) est utilisée pour identifier les personnes couvertes par la sécurité sociale et vérifier leur couverture en terme notamment de remboursement par la sécurité sociale.

Dès le 1er janvier 2014, l'identification des patients se fera au moyen de leur carte d'identité électronique (eID) et du numéro de registre national qui s'y trouve. Les médecins et/ou pharmaciens pourront alors, via un lien, consulter les données des patients qui se trouveront dans une banque de données.

La moitié des pharmacies utilisent déjà la carte d'identité électronique pour identifier les patients et avoir accès à la banque de données, l'autre moitié suivra cette année. Les Mutualités chrétiennes ont lancé début mai, sur leur site internet, une page consacrée à la suppression de la carte SIS et les Mutualités Libres lanceront en juin et octobre prochains une campagne d'informations à destination de leurs affiliés.

Il faut toutefois encore attendre l'accord parlementaire sur la base légale et les arrêtés d'application de plusieurs points du nouveau système, par exemple la question des enfants qui n'ont pas encore de carte d'identité électronique.

Nos partenaires