La bourgmestre limite l'occupation de la prison de Forest

11/07/12 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Le Vif

La bourgmestre de Forest Magda De Galan (PS) a édicté, mercredi, un arrêté ordonnant de limiter l'occupation des cellules de la maison d'arrêt de Forest pour le 29 août au plus tard.

La bourgmestre limite l'occupation de la prison de Forest

© Image Globe

L'arrêté donne ordre de limiter l'occupation des cellules des ailes C et D àdeux détenus (122 cellules de 9m2 hébergent actuellement chacune trois détenus) et à un seul détenu par cellule dans les ailes A et B actuellement dépourvues de lavabos et de toilettes. La prison de Forest est en forte surpopulation depuis longtemps; elle abritait 739 détenus pour 402 places en mars.

Aujourd'hui, il y a 682 détenus dont 122 doivent se contenter d'un matelas posé à même le sol. Magda De Galan souligne que sa démarche vise à aider les autorités compétentes à prendre rapidement les bonnes décisions, notamment budgétaires lors du conclave de cette semaine afin de rendre la dignité aux détenus et aux travailleurs.

Elle souligne que cette surpopulation a pour conséquence de porter gravement atteinte aux droits fondamentaux des personnes incarcérées et des agents ainsi que de "transformer la prison en un lieu indigne d'un pays aussi développé que la Belgique".La bourgmestre s'est rendue sur place à l'intérieur de la maison d'arrêt pour prendre connaissance de la situation, les 28 mars, 18 avril, 28 juin et 10 juillet. La bourgmestre a rencontré précédemment la ministre de la Justice Annemie Turtelboom pour l'alerter de la gravité de la situation.

L'administration va examiner attentivement l'arrêté de la bourgmestre L'administration va examiner attentivement l'arrêté de la bourgmestre de Forest ordonnant de limiter dans un proche avenir l'occupation des cellules de la maison d'arrêt forestoise. Elle ne peut à ce stade ni déterminer le nombre de détenus qui devront être transférés ni répertorier les établissements qui accueilleront ces derniers.Contacté par l'agence Belga, le porte-parole de la direction générale des établissements pénitentiaires (EPI) reconnaît que la bourgmestre n'a pas mis l'administration devant le fait accompli puisque Mme De Galan s'est rendue à plusieurs reprises à la maison d'arrêt pour se rendre compte de la situation. "Mais c'est tout de même la responsabilité de la bourgmestre", précise le porte-parole de la direction générale, Laurent Sempot. L'administration estime qu'on ne peut actuellement déterminer le nombre de détenus qui devront être transférés, ce nombre évoluant constamment.

la Ligue des droits de l'homme salue le courage de la bourgmestre

La Ligue des droits de l'Homme se réjouit de "l'initiative politique courageuse" de la bourgmestre de Forest, qui a pris mercredi un arrêté visant à limiter dans un futur proche l'occupation des cellules de la maison d'arrêt forestoise. "Cette démarche aussi louable que légitime va obliger la ministre (de la Justice) et son administration à étudier sérieusement des pistes de solutions pour ne plus recourir aux trios (trois détenus par cellule, ndlr)", souligne la Ligue des droits de l'homme. L'organisation rappelle que depuis des mois, le barreau, les magistrats et des associations ont tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises auprès de l'administration pénitentiaire, la pressant de prendre les mesures nécessaires pour remédier à la situation que connaît la prison de Forest.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires