La Belgique veut construire 5 nouveaux parcs éoliens offshore en mer du Nord

02/01/15 à 17:21 - Mise à jour à 17:17

Source: Belga

La Belgique souhaite doubler dans les cinq ans sa production d'électricité d'origine éolienne grâce à la construction de cinq parcs d'éoliennes au large de ses côtes, a affirmé vendredi le secrétaire d'Etat à la mer du Nord, Bart Tommelein.

La Belgique veut construire 5 nouveaux parcs éoliens offshore en mer du Nord

© BELGA

Trois de ces parcs existent déjà, dont ceux installés sur le Thornton Bank, à 30 km au large d'Ostende, et sur le banc de sable "Zonder Naam" (sans nom), à 7 km du premier, qui font de la Belgique un acteur de premier plan au niveau mondial pour la production d'électricité offshore. Mais M. Tommelein (Open Vld) a assuré vendredi que l'Etat fédéral n'en resterait pas là. "Nous visons au cours des cinq prochaines années un doublement de la capacité éolienne en mer du Nord", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le secrétaire d'Etat a rappelé que cinq autres parcs éoliens étaient en projet, ce qui en fera un des secteurs de l'économie belge doté de l'une des plus forte croissance. Les trois parcs éoliens existants en mer du Nord comptent 182 éoliennes, d'une capacité de 712 megawatts (MW) et pouvant alimenter 600.000 familles en électricité.

Selon M. Tommelein, les cinq nouveaux parcs devraient porter la capacité totale à 2.200 MW, "soit l'équivalent de la production de deux centrales nucléaires". Il a aussi confirmé le projet de construction d'un "atoll de l'énergie" capable de stocker temporairement un surplus de production.

En 2014, la Flandre s'est pour sa part dotée de 59 nouvelles éoliennes, d'une capacité de 127,1 MW, qui s'ajoutent aux 248 déjà en service, pour une capacité totale de 603 MW (soit la possibilité d'alimenter 350.000 familles, selon la Vlaamse Windenergie Associatie (VWEA).

Nos partenaires