La Belgique pour une "liste européenne des combattants étrangers" ralliant le jihad

11/01/15 à 13:50 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

Le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, s'est prononcé pour l'établissement d'une "liste européenne des combattants étrangers" ralliant le jihad, avant de participer à une réunion minstérielle internationale dimanche à Paris consacrée à la lutte contre le terrorisme.

La Belgique pour une "liste européenne des combattants étrangers" ralliant le jihad

Jan Jambon, vice-Ppremier ministre et Ministre de l'intérieur (N-VA) © BELGA/Laurie Dieffembacq

"La collaboration entre les services de nos pays est cruciale. Il faut établir une liste européenne des combattants étrangers", a indiqué dans un tweet le ministre, dont le pays figure parmi les plus mobilisés au sein de l'UE sur le dossier des combattants jihadistes venus d'Europe.

"Accélérer et renforcer l'échange de données entre Etats européens"

La douzaine de ministres européens de l'Intérieur réunis à Paris autour de leur homologue français, Bernard Cazeneuve, se sont engagés dimanche à améliorer leur collaboration pour lutter contre le terrorisme, a-t-il expliqué. "Il faut accélérer et renforcer l'échange de données entre Etats européens" pour améliorer la lutte contre le terrorisme, a déclaré le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, à l'issue de la réunion interministérielle place Beauvau, à Paris, à laquelle participaient notamment Jan Jambon et le ministre américain de la Justice, Eric Holder.

"Des programmes existent, mais il faut avancer plus rapidement", a souligné M. Jambon. "Les listes nationales d'individus dangereux doivent être mises en commun", a-t-il cité comme exemple de renforcement de la collaboration.

Les ministres rassemblés autour de M. Cazeneuve se sont dit favorables à un renforcement des frontières extérieures de l'Europe, sans pour autant toucher aux accords de Schenghen. "Nous en avons les moyens, il faut aller plus loin, il faut des contrôles plus fermes", a ajouté M. Jambon.

Le ministre a insisté sur le fait que de nombreux programmes de collaboration existaient déjà entre Etats membres, mais que ceux-ci pouvaient sans cesse être améliorés.

La réunion informelle de dimanche, à laquelle participaient une douzaine de ministres européens de l'Intérieur mais aussi leurs homologues canadien et américain, sera formalisée lors d'un prochain conseil européen, à la fin du mois à Riga (Lettonie), a indiqué M. Jambon.

La participation des Etats-Unis et du Canada était importante, selon le ministre belge de l'Intérieur. "Le terrorisme est une menace mondiale. L'échange de données va également être renforcé avec les Américains et les Canadiens", a-t-il souligné.

"Nous sommes résolus à lutter ensemble, nous disposons déjà d'un certain nombre de textes, mais ils ne suffisent pas, nous devons inscrire notre action dans une approche globale", a déclaré M. Cazeneuve à la sortie de la réunion, ajoutant qu'un des axes principaux concernait la lutte contre les déplacements de combattants étrangers. "Il faut progresser vers l'établissement d'un PNR (fichier de données des passagers des compagnies aériennes, Ndlr) européen".

Les ministres ont également fixé comme objectifs une amélioration de la lutte contre le commerce illégal d'armes feu et une meilleure collaboration avec les entreprises de l'internet pour le signalement de terroristes potentiels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires