"La Belgique met tout en oeuvre pour la sécurité à Bruxelles"

03/05/16 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Belga

"La Belgique met tout en oeuvre pour la sécurité à Bruxelles, aussi pour les Japonais en voyage d'affaires ou touristique", a affirmé mardi Charles Michel à son homologue nippon, Shinzo Abe. La sécurité et la lutte contre le terrorisme étaient au centre de la rencontre entre les deux chefs de gouvernement à Bruxelles.

"La Belgique met tout en oeuvre pour la sécurité à Bruxelles"

Shinzo Abe, premier ministre japonais, et Charles Michel. © BELGA

M. Michel, flanqué des vice-premiers ministres Kris Peeters, Alexander De Croo et Jan Jambon, a reçu une large délégation japonaise au Palais d'Egmont.

A l'issue de la rencontre, Charles Michel a remercié Shinzo Abe pour son "amitié" et le "soutien" apporté à la Belgique après les attentats du 22 mars. Une victime japonaise de ces attaques se trouve toujours à l'hôpital, a précisé le Premier ministre.

Celui-ci a encore fait part de son soutien à son homologue en matière de lutte contre le terrorisme. M. Abe veut inscrire un plan d'action en la matière à l'agenda du prochain sommet du G7, qui aura lieu à Shima à la fin du mois.

Les deux chefs de gouvernement ont convenu que la Belgique et le Japon, qui ont tous deux dû faire face à des terroristes radicalisés dans leur pays, devaient appréhender la problématique de manière bilatérale. Une première réunion en ce sens devrait avoir lieu à la fin de l'année, selon M. Abe.

Charles Michel et Shinzo Abe ont aussi évoqué la reconnaissance au Japon des bières belges, qui y sont fortement taxées en raison de leur qualification d'alcool pétillant. Un tel référencement pèse sur la part de marché des bières belges au pays du Soleil levant. La question avait déjà été évoquée par le Premier ministre belge lors de sa visite sur place l'année passée. Le gouvernement japonais s'est penché sur le sujet, mais rien n'a formellement évolué pour l'instant.

Le chef du gouvernement nippon a dit espérer que ses compatriotes continueraient à visiter la Belgique. Durant sa visite de deux jours, il rencontrera également des chefs d'entreprises, ainsi que les présidents du Conseil européen Donald Tusk et de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Nos partenaires