Olivier Mouton
Olivier Mouton
Journaliste politique au Vif/L'Express
Opinion

24/05/16 à 10:38 - Mise à jour à 11:11

La Belgique intranquille

La grogne syndicale touche désormais la majorité des secteurs gérés par le gouvernement fédéral, pas ou peu par les régions. C'est un mouvement politique autant que social contre une majorité dont le projet est inaudible.

Quelques dizaines de milliers de personnes manifestent dans les rues de Bruxelles ce matin. C'est le reflet d'une exaspération croissante contre cette majorité fédérale inédite qui ne lâche rien. Au-delà de cette expression classique, ce qui frappe ces derniers temps, c'est la radicalisation larvée d'un mouvement qui déborde peu à peu les organisations syndicales. Certes, nous ne sommes pas encore dans une situation française où l'on bloque les dépôts de carburants. Mais pratiquement tous les secteurs sont désormais touchés par une guérilla rampante: la grève dans les prisons, les congés de maladie chez Belgocontrol, la fronde de la magistrature, la protestation croissante au sein de l'administration fiscale... Il suffirait d'un rien pour que cela ne dérape gravement.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires