La Belgique intégrera cent réfugiés en 2013

25/05/12 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Le Vif

Il ne s'agit pas de demandeurs d'asile mais de réfugiés reconnus comme tels, qui se trouvent dans une situation précaire, souvent dans des camps de réfugiés, et dont la vie, tant dans leur pays d'origine que dans leur lieu de séjour actuel, est en danger

La Belgique intégrera cent réfugiés en 2013

La Belgique offrira, dans le courant de 2013, une nouvelle maison à cent réfugiés. C'est ce qu'a promis Maggie De Block, secrétaire d'Etat (Open Vld) à l'Asile et à la Migration, à la Commission européenne, rapporte vendredi De Morgen.


Il ne s'agit pas de demandeurs d'asile mais de réfugiés reconnus comme tels, qui se trouvent dans une situation précaire, souvent dans des camps de réfugiés, et dont la vie, tant dans leur pays d'origine que dans leur lieu de séjour actuel, est en danger, selon le journal. "Ces gens ont vraiment besoin de notre aide. Il s'agit de réfugiés qui ne sont pas eux-mêmes dans la possibilité de venir ici et qui n'ont nulle part où aller", explique Maggie De Block au journal.


Durant les quatre à six semaines après leur arrivée, Fedasil les accueillera dans un centre ouvert. Ils seront ensuite transférés dans des logements du CPAS. L'objectif est de rapidement leur permettre de s'intégrer. Pour ce faire, la Belgique recevra, de la part du Fonds européen, 6.000 euros par personne accueillie.


Il peut s'agir par exemple de réfugiés congolais de la région des Grands Lacs, d'Irakiens qui séjournent actuellement en Turquie, en Syrie ou au Liban, de Somaliens et d'Afghans. La Belgique a déjà pris part à deux reprises par le passé à des programmes de réimplantation.


LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires