La Belgique figure de justesse parmi les bons élèves de l'OCDE, sauf en matière de renouvelable

31/03/15 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Belga

L'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) a publié mardi un instantané de l'économie et de la société belge, permettant de déterminer comment se classe le pays par rapport aux autres pays membres.

La Belgique figure de justesse parmi les bons élèves de l'OCDE, sauf en matière de renouvelable

© https://data.oecd.org/fr/belgique.htm

La Belgique se maintient de justesse parmi les bons élèves de l'OCDE, en restant généralement dans la moyenne. Le pays dérape toutefois en matière d'énergies renouvelables, même s'il est en phase de rattrapage.

Le magazine "OCDE360", publié pour la première fois cette année, compile une série de statistiques récentes sur les 34 pays membres de l'organisation à travers le monde (de la Chine aux Etats-Unis, en passant la Turquie, Israël et une majorité de pays européens). "La Belgique réalise de belles performances, notamment avec un produit intérieur brut au-dessus de la moyenne, ce qui est important pour le bien-être" a commenté Alvaro Pina, chef du bureau responsable de la Belgique, au sein du département des affaires économiques de l'OCDE.

Le produit intérieur brut belge était en effet d'environ 39.120 euros par tête en 2013 contre 35.385 euros en moyenne dans l'OCDE. La Belgique obtient en outre de bons résultats dans les indicateurs du bien-être définis par l'organisation relatifs au logement, aux revenus, aux liens sociaux, à l'éducation, à la santé et à l'équilibre entre la vie professionnelle et personnelle notamment.

Notée de 0 à 10, les Belges évaluaient leur niveau de satisfaction global à 7,1 en 2013.

La Belgique est par contre à la traine pour ce qui concerne la part d'énergies renouvelables dans la production d'électricité. Cette part était estimée à 9% en 2011, soit bien en dessous de la moyenne de l'OCDE (19%). Seuls huit Etats membres présentent un plus mauvais bulletin, dont l'Inde et la Pologne. La Belgique est en phase de rattrapage car, dans les années 90, les énergies renouvelables ne représentaient qu'1% de la production d'énergie (contre une moyenne de 17% dans l'OCDE).

Dans la partie du rapport consacrée à l'emploi, l'OCDE relève que la Belgique a dépassé de justesse la barre des 8% de chômage en 2013, pour se placer légèrement au-dessus de la moyenne des autres Etats membres. De plus, 47% des personnes sans emploi l'étaient depuis plus d'un an, une proportion largement au-dessus de la moyenne de l'OCDE pour le chômage de longue durée (36%).

En matière d'éducation, l'OCDE note qu'en Belgique le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur est passé de 27 à 35% de la population adulte entre 2000 et 2012, soit un bond de près de 10%. La Belgique dépasse de la sorte la moyenne de 33% dans les pays membres de l'OCDE, et se classe entre l'Islande et la Suède. C'est au Canada que ce pourcentage culmine à 52%.

Enfin, l'OCDE s'est intéressé au phénomène de l'insécurité alimentaire, et note qu'en moyenne 13% de la population de ses Etats membres aurait manqué d'argent pour se nourrir au cours des années 2011-2012. En Belgique, ce pourcentage descend en revanche à 8%. La proportion était de plus de 20% aux Etats-Unis et d'environ 50% en Afrique du Sud.

Pour en savoir plus

En savoir plus sur:

Nos partenaires