"La Belgique doit davantage soutenir l'enseignement de base dans le tiers-monde"

14/05/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Le Vif

L'ASBL Plan Belgique estime que la Belgique doit consacrer davantage de moyens au soutien de l'enseignement élémentaire dans les pays en développement, a-t-elle souligné au Parlement fédéral, à l'occasion de la conférence "Basic Education for Change".

"La Belgique doit davantage soutenir l'enseignement de base dans le tiers-monde"

© Image Globe

La Communauté internationale a progressé sur le terrain de l'enseignement durant les dix dernières années, mais les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), censés être atteints en 2015, sont encore loin. A l'heure actuelle, 132 millions d'enfants n'ont toujours pas accès à l'enseignement élémentaire

Le rôle de la Coopération au Développement belge pour améliorer l'accès à l'enseignement dans les pays du Sud était au centre de la conférence "Basic Education for Change". Sur base d'un rapport de l'Institut HIVA (KUL), Plan Belgique a émis trois principales recommandations.

Premièrement, la Belgique pourrait "jouer un rôle plus important en transformant des intentions politiques déclarées en politiques effectives. La qualité de l'enseignement et l'équité pourraient être deux thèmes centraux adaptés à l'identité et à l'expertise de la Belgique." Ensuite, le rapport recommande "une démarche de long terme plus intégrée et aux objectifs clairs, reposant sur des théories du changement améliorées." Enfin, une spécialisation accrue est également recommandée. "Une grande partie des investissements belges dans le Sud sont consacrés à des bourses et autres programmes pour l'enseignement supérieur", souligne Huib Huyse de l'Institut HIVA.

Le ministre en charge de la Coopération au Développement Jean-Pascal Labille a assuré que des tables rondes allaient être organisées sur le sujet et qu'il mettait "tout en oeuvre pour contribuer à ce changement".

Nos partenaires