La Belgique aurait versé 800.000 euros à des "projets anti-Israël"

05/09/11 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif

Ces trois dernières années, la Belgique aurait donné 800.000 euros pour des "projets anti-Israël". C'est en tous cas ce qu'affirme l'hebdomadaire Joods Actueel, qui se base sur un rapport de l'organisation NGO Monitor située à Jérusalem.

La Belgique aurait versé 800.000 euros à des "projets anti-Israël"

© Reuters

En visite en Palestine et en Israël, le Premier ministre belge Yves Leterme devrait discuter d'un soutien financier de 800.000 euros en faveur de "projets anti-Israël" avec le Premier ministre israélien.

La Belgique aurait octroyé cet argent à des organisations israéliennes qui feraient "pour 90% d'entre elles, de la propagande politique contre l'Etat d'Israël". En effet, elles encourageraient un boycott d'Israël et porteraient plainte contre des responsables israéliens.

Selon le rapport, l'organisation Peace Now a reçu à elle seule 200.000 euros. Mais c'est l'association Yesh Din qui est particulièrement visée par l'hebdomadaire Joods Actueel. Celle-ci aurait quant à elle obtenu 80.000 euros et elle soutiendrait les personnes qui déposent plainte contre des dirigeants politiques israéliens. Des propos que Yesh Din rejette en bloc.

NGO Monitor tiendrait ces informations de l'ambassade belge à Tel Aviv.

Le porte-parole des Affaires étrangères, Michel Malherbe, a expliqué au journal The Jerusalem Post qu'aucune ONG n'avait été financée : il s'agissait seulement de projets spécifiques. "Nous enquêtons sur l'engagement des organisations et le respect des droits de l'homme est un point primordial", précise-t-il. Quant au parlementaire Willem-Frederik Schiltz (Open Vld), il a l'intention d'interpeller les ministres compétents sur cette question au parlement.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires