La Belgique à la 4e place d'un classement sur la situation alimentaire établi par Oxfam

15/01/14 à 06:50 - Mise à jour à 06:50

Source: Le Vif

La Belgique figure à la 4e place du classement mondial de la situation alimentaire, établi par l'ONG Oxfam, à égalité avec le Danemark, la Suisse et l'Autriche. Les Pays-Bas trônent en tête de cette classification réalisée sur la base d'indicateurs d'abondance, de qualité, d'accessibilité financière et d'hygiène alimentaire, souligne mercredi l'organisation dans un communiqué.

La Belgique à la 4e place d'un classement sur la situation alimentaire établi par Oxfam

© Reuters

L'indice de la situation alimentaire, élaboré par Oxfam, compare 125 pays. Des pays européens occupent les vingt premières places. Seule exception, l'Australie qui se classe 8e. Les trente dernières places sont quant à elles majoritairement occupées par des pays africains. Le Tchad figure ainsi à la 125e et dernière position.

La quatrième position de la Belgique s'explique notamment par le fait que la nourriture est relativement plus chère en Belgique que chez ses voisins mais la part des dépenses alimentaires dans le budget quotidien du Belge est sensiblement moins importante que celle d'un Africain.

"Sur le plan de l'accessibilité financière, le Royaume-Uni se situe parmi les mauvais élèves d'Europe occidentale, partageant la 20e place avec Chypre. En Guinée, en Gambie, au Tchad et en Iran, l'alimentation est sensiblement plus chère. Les États-Unis affichent un prix des denrées alimentaires relativement bas et des plus stables au monde", ajoute encore Oxfam.

Toujours selon le classement, le Burundi, le Yémen, Madagascar et l'Inde présentent les taux les plus élevés de malnutrition et d'insuffisance pondérale chez les enfants. "Par contre, le Cambodge et le Burundi marquent des points sur le front de l'obésité et du diabète, avec des taux parmi les plus bas au monde, tandis que ceux-ci atteignent des sommets aux États-Unis, au Mexique, aux Fidji, en Jordanie, au Koweït et en Arabie saoudite", indique encore l'ONG. Sur ce point, la Belgique se situe dans la moyenne.

Evaluée sous l'angle de la diversité alimentaire et de l'accès à l'eau potable, la perfection en matière de qualité de l'alimentation est quant à elle atteinte en Islande. Le pays ne se classe cependant qu'en 13e position en raison de ses taux d'obésité et de diabète. Il en est de même pour les Etats-Unis, relégués à la 21 place à cause d'une mauvaise hygiène alimentaire.

"Cet indice met à nu les préoccupations que nous avons toutes et tous en matière d'alimentation, quel que soit notre pays d'origine mais que les inégalités sont énormes", estime Thierry Kesteloot, responsable du plaidoyer sur la Sécurité alimentaire Oxfam-Solidarité. "Il révèle que notre système alimentaire ne parvient pas à faire en sorte que l'ensemble de sa population puisse se nourrir sainement, alors même que la production alimentaire est suffisante", ajoute-il encore.

Dans le cadre de sa campagne "CULTIVONS", Oxfam appelle à une réforme urgente des systèmes de production et de distribution alimentaires, afin de mettre un terme à la faim dans le monde. En effet, une personne sur huit se couche le ventre vide chaque soir, alors que la production agricole mondiale suffirait à nourrir toute l'humanité.

Nos partenaires