La Belgique a importé pour 211 millions d'euros d'électricité

25/04/13 à 06:52 - Mise à jour à 06:52

Source: Le Vif

Le coût des importations d'électricité cet hiver est estimé à 211 millions d'euros, un montant qui aurait un impact sur le PIB de la Belgique et représente un manque à gagner pour GDF Suez et EDF, peut-on lire ce jeudi dans le journal L'Echo.

La Belgique a importé pour 211 millions d'euros d'électricité

© BELGA

Le bureau de consultance Sia Partners a évalué le manque à gagner pour les propriétaires des réacteurs nucléaires de Tihange 2 et Doel 3, GDF Suez et EDF, entre décembre et février, à 211 millions d'euros.

Le bureau de consultance base son analyse sur les importations en électricité qui ont été nécessaires à la Belgique cet hiver pour pallier l'indisponibilité des deux réacteurs. Ceux-ci représentent en effet une capacité de production équivalente à 12% de l'ensemble du parc de production d'électricité disponible en Belgique.

Entre décembre 2012 et février 2013 la Belgique a importé quatre fois plus d'électricité que lors de l'hiver 2008-2009, explique Jean Trzcinski, manager chez Sia Partners. En 2008 les importations représentaient 46,5 millions d'euros, elles sont montées à 137 millions l'hiver 2010 et à 211 millions d'euros cet hiver-ci.

Cette dépense a clairement un impact sur le PIB de la Belgique, estime JeanTrzcinski, qui reconnait toutefois n'avoir pas réussi à le mesurer. Du côté de la Banque Nationale (BNB), une source indique également que "cette situation pourrait en effet impacter le PIB et la balance des paiements".

Nos partenaires