L'utilisation des écochèques s'élargit aux vêtements de seconde main et aux nuitées d'hôtel

25/03/15 à 11:33 - Mise à jour à 11:35

Source: Belga

Bonne nouvelle pour tous les salariés en possession d'éco-chèques, la liste des produits qui peuvent être payés par ce biais s'est élargie.

L'utilisation des écochèques s'élargit aux vêtements de seconde main et aux nuitées d'hôtel

© BELGAIMAGE

On pourra désormais les utiliser pour acheter des vêtements, des meubles et des livres de seconde main, ainsi que pour les formules de voitures et vélos partagés. Mais encore, pour l'acquisition de machines à soda et leurs accessoires, l'achat et le placement de dalles de gazon, ainsi que les dalles perméables. La convention a été signée au Conseil national du Travail. Elle sera d'application dès le 1er juin.

Attention toutefois à réaliser l'achat dans une filière reconnue de seconde main, les achats entre particuliers n'étant pas pris en compte. Les autres nouveaux arrivants sur la liste sont les séjours dans des infrastructures touristiques bénéficiant du label "Clé verte". Il est toutefois préconisé de s'enquérir à l'avance sur la possibilité d'écouler ces petits bons dans ce genre d'établissements car certains hôteliers et propriétaires de Bed&Breakfast contactés par nos soins disent ne pas les accepter.

La liste des appareils électriques a également été élargie. Cet élargissement s'accompagne cependant de règles énergétiques plus strictes, indique Chris Serroyen du syndicat chrétien.

Du côté de la construction, les écochèques pourront désormais servir aux investissements dans les chaudières et fenêtres à haut rendement, les robinets thermostatiques et les évaluations énergétiques. Ils seront également utilisables pour les dispositifs à énergies renouvelables tels que les panneaux et chauffe-eau solaires, pompes à chaleur, etc. Enfin, la construction et rénovation de bâtiments passifs a aussi été intégrée à la liste.

Voici un petit rappel des biens présents sur la liste :

- dans la catégorie "économie d'énergie" : produits spécifiquement destinés à l'isolation des habitations, ampoules économiques, éclairages luminescents et LED, appareils électriques qui fonctionnent à l'énergie solaire ou manuelle et systèmes de gestion de la ventilation des habitations ;

- dans la catégorie "économie d'eau" : douchettes économiques, citernes de récupération d'eau de pluie, économiseurs d'eau pour robinet et réservoirs d'eau pour toilettes avec touche économique ;

- dans la catégorie "promotion de la mobilité durable" : titres de transport en commun (à l'exception des abonnements), déplacements en autocar, cours d'éco-conduite, scooters électriques, placement d'un filtre à particules sur les voitures diesel dont l'année de construction se situe jusqu'en 2005 inclus, placement d'une installation LPG sur les voitures, achat et entretien de vélos ou de pièces et accessoires pour vélos ;

- dans la catégorie "gestion des déchets" : piles NiMH portables et rechargeables et chargeurs pour ce type de piles, fûts ou bacs de compostage et produits entièrement constitués de matériaux de compostage biodégradables et langes lavables ;

- dans la catégorie "promotion de l'attention pour la nature" : bois exploité durablement et arbres, plantes, bulbes et semences d'extérieur.

>>> Voir aussi "10 idées originales pour écouler ses éco-chèques"

En savoir plus sur:

Nos partenaires