L'Union belge de football taclée pour son sexisme

12/02/18 à 11:28 - Mise à jour à 11:29

Source: Belga

(Belga) Le Auwch Award du Conseil des femmes flamandes (Vrouwenraad) a été décerné cette année à l'Union belge de football (URBSFA). Cette "récompense", qui prend la forme d'un cactus, est attribuée à une personne, une organisation ou une entreprise qui s'est fait remarquer par des déclarations, des messages, des mesures ou des campagnes misogynes au cours de l'année écoulée.

Le Conseil des femmes flamandes tacle de cette manière la politique inégalitaire de l'URBSFA en matière de finances et par rapport aux règles vestimentaires. Les Red Flames, l'équivalent féminin des Diables rouges, ont ainsi été obligées de disputer l'Euro 2017 avec des équipements provenant du stock masculin. Ces maillots n'ont pas été conçus pour des femmes et sont trop amples pour les joueuses, constate le conseil. A partir de cette année cependant, les diablesses recevront des chasubles spécialement dessinées pour elles. L'organisation décrie également les discriminations en matière de primes et de salaires. Les Red Flames ne perçoivent ainsi qu'une fraction des émoluments encaissés par leurs alter ego masculins, alors qu'elles s'entraînent de la même manière et fournissent autant d'efforts sur le terrain. Alors que la fédération norvégienne de football a annoncé en octobre que les joueuses seraient dorénavant rétribuées de la même manière que l'équipe masculine, l'Union belge a répliqué en estimant qu'une partie importante des revenus générés par les Diables rouges était attribuée aux Red Flames. La majorité des joueuses n'étant pas professionnelles, elles sont contraintes de prendre des congés sans solde, compensés par une prime de la fédération. La question du salaire égal est actuellement discutée au Danemark et aux Etats-Unis. En Belgique, les pontes du football demeurent ancrés à la conviction que le football masculin jouit d'une valeur économique bien plus importante. Le Conseil des femmes flamandes préfère quant à lui se référer à une déclaration de Tessa Wullaert, l'une des vedettes des Red Flames: pensez à long terme, investissez dans le football féminin et le retour sera d'autant plus important. (Belga)

Nos partenaires