L'Union belge de football envisage une plainte contre Belfius

13/12/13 à 10:27 - Mise à jour à 10:27

Source: Le Vif

Un prêt à 10% pour aller voir les Diables rouges au Brésil ? Belfius a retiré sa campagne. Qu'importe : ulcérée, l'Union belge de football envisage une action en justice pour "utilisation abusive" de l'image des Diables.

L'Union belge de football envisage une plainte contre Belfius

© Image Globe

La banque Belfius, dont l'actionnaire unique est l'Etat belge, aurait mieux fait de s'abstenir en lançant une campagne de promotion pour un prêt - à 10% d'intérêt - pour suivre les Diables au Brésil. Vu les réactions indignées qu'elle avait "sous-estimées", Belfius a retiré sa campagne. Mais cela n'en restera pas là.

"Cela a été fait à notre insu, nous n'avons pas été consultés", réagit Benjamin Goeders, responsable marketing de l'Union belge de football. Ulcéré, il trouve l'action très déplacée sur le plan éthique, regrette que Belfius ait associé l'image des Diables à un tel produit et rappelle en outre que l'Union belge a un partenariat exclusif avec un autre groupe bancaire, jusqu'en 2018. "C'est d'autant plus incroyable que Dexia (NDL - ancêtre de Belfius) nous avait jetés comme des malpropres il y a six ans", dit-il.

Dans la perspective de la campagne au Brésil, l'Union belge, prolonge-t-il, doit être plus vigilante que jamais. "Le nom ''Diables rouges'', les visuels et les images des joueurs sont des marques protégées", rappelle-t-il.

L'Union belge va donc réagir ; même si la campagne de Belfius a été retirée. "Nous enverrons à tout le moins un courrier de mise en garde. Et s'il s'avère que l'image des Diables a bien été utilisée, nous enverrons un courrier d'avocats en nous réservant le droit d'entamer une procédure en justice pour utilisation abusive de l'image des Diables !"

Nos partenaires