L'Ukraine marque le 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

26/04/16 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Belga

(Belga) L'Ukraine marquait mardi le 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, pire accident nucléaire de l'Histoire, ayant fait, selon certaines estimations, des milliers de morts et contaminé jusqu'aux trois quarts de l'Europe.

L'Ukraine marque le 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

L'Ukraine marque le 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl © BELGA

"Tchernobyl est devenu la plus grave catastrophe provoquée par l'homme au monde. Nous sommes ici pour faire tout ce qui est possible afin de prévenir de tels accidents à l'avenir", a déclaré le président ukrainien Petro Porochenko, lors d'une cérémonie sur le site. Il a également déposé des fleurs au pied d'un monument aux victimes de Tchernobyl près de la centrale accidentée, située à une centaine de kilomètres au nord de Kiev. Le chef d'Etat a assisté à la signature par Suma Chakrabarti, président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), d'un accord de 40 millions d'euros pour le projet de construction d'un dépôt pour le combustible nucléaire usagé de Tchernobyl. "Trente ans après l'accident de Tchernobyl, il est crucial que l'Ukraine et la communauté internationale mènent des efforts conjoints pour transformer le site en un lieu sûr pour l'environnement", a souligné M. Chakrabarti à Kiev lundi. Le 26 avril 1986, à 01H23, le réacteur numéro 4 explosait au cours d'un test de sûreté. Pendant dix jours, le combustible nucléaire a brûlé, rejetant dans l'atmosphère des éléments radioactifs qui contaminèrent, selon certaines estimations, jusqu'aux trois quarts de l'Europe, mais surtout la Russie, l'Ukraine, le Bélarus, alors républiques soviétiques. Aujourd'hui, le bilan humain de la catastrophe fait toujours débat. Le comité scientifique de l'ONU (Unscear) ne reconnaît officiellement qu'une trentaine de morts chez les opérateurs et pompiers tués par des radiations aiguës juste après l'explosion, mais selon certaines estimations le bilan se chiffre en milliers. (Belga)

Nos partenaires