L'UE "très préoccupée" par le projet autrichien de clôture à la frontière italienne

12/04/16 à 22:47 - Mise à jour à 22:47

Source: Belga

(Belga) La Commission européenne s'est dite "très préoccupée" mardi par le projet de construction d'une clôture par l'Autriche à sa frontière avec l'Italie, pour barrer la route aux migrants au col du Brenner, tandis que l'Italie la pressait d'intervenir auprès de Vienne.

"Nous n'avons vu ces annonces que dans la presse", a indiqué à la mi-journée une porte-parole de l'exécutif européen, Natasha Bertaud. Mais "si ces projets se concrétisaient, nous devrons les examiner très sérieusement", a-t-elle ajouté devant la presse. "Le col du Brenner est essentiel pour la liberté de circulation à l'intérieur de l'UE", a souligné la porte-parole, ajoutant que la réintroduction de contrôles temporaires aux frontières intérieures de l'espace Schengen devait toujours être "exceptionnelle et proportionnée". Le Commissaire européen aux Migrations, Dimitris Avramopoulos, prendra contact avec la ministre autrichienne de l'Intérieur, a précisé Mme Bertaud. En fin de journée, dans une lettre commune à M. Avramopoulos, les ministres des Affaires étrangères et de l'Intérieur italiens, Paolo Gentiloni et Angelino Alfano, lui ont demandé d'intervenir d'urgence auprès de Vienne, estimant que les annonces faites par l'Autriche au Brenner "n'apparaissent pas étayées par des éléments de fait". Le ministère de l'Intérieur autrichien "ne présente aucune donnée chiffrée sur une croissance présumée des flux migratoires depuis l'Italie", affirment les deux ministres. L'Autriche a commencé mardi à préparer le terrain pour la construction d'une clôture et de dispositifs de filtrage, pour barrer la route aux migrants au col du Brenner. Elle a des projets similaires à sa frontière avec la Hongrie, après avoir déjà installé un tel dispositif à la frontière slovène. (Belga)

Nos partenaires