L'UE se dote d'un corps européen de gardes-frontières et de garde-côtes

22/06/16 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Belga

(Belga) L'Union européenne va se doter d'un corps de gardes-frontières et de garde-côtes, qui devra notamment être capable de déployer 1.500 personnes dans les pays de l'Union dont les frontières extérieures sont sous pression. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission sont parvenus mercredi à un accord sur le sujet.

L'UE se dote d'un corps européen de gardes-frontières et de garde-côtes

L'UE se dote d'un corps européen de gardes-frontières et de garde-côtes © BELGA

Ce futur corps européen regroupera une Agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, provenant des rangs de l'actuelle agence Frontex - chargée des frontières extérieures au sein de l'UE - , et les autorités responsables de la gestion des frontières dans les États membres, qui continueront à assurer la gestion quotidienne de la frontière extérieure. Le contrôle des frontières a longtemps été une compétence protégée jalousement par les 28 pays membres de l'UE, mais certains d'entre eux ont été confrontés à d'importantes difficultés l'année dernière pour contenir le flux de plus d'un million de migrants et de réfugiés arrivant en Europe. La création de ce corps européen, annoncée par le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, dans son discours sur l'état de l'Union du 9 septembre, faisait partie des mesures prévues dans l'agenda européen en matière de migration pour renforcer la gestion et la sécurité des frontières extérieures de l'UE. Ledit agenda, adopté par la Commission en mai 2015, soulignait la nécessité d'une approche globale de la gestion des migrations. (Belga)

Nos partenaires