L'UE doit geler ses aides au gouvernement burundais, exhortent les députés européens

17/12/15 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

(Belga) Le Parlement européen, "vivement préoccupé par le nombre de victimes et de cas de violations graves des droits de l'homme" au Burundi, a appelé jeudi l'UE à geler ses aides non humanitaires au gouvernement du président Pierre Nkurunziza.

L'UE doit geler ses aides au gouvernement burundais, exhortent les députés européens

L'UE doit geler ses aides au gouvernement burundais, exhortent les députés européens © BELGA

Dans une résolution adoptée jeudi en séance plénière à Strasbourg, les eurodéputés prient l'UE et ses États membres de geler toute aide non humanitaire au gouvernement du Burundi et à réorienter cette aide vers la société civile, "jusqu'à ce que cessent le recours excessif à la force et les violations des droits de l'homme par les forces gouvernementales", indique le texte. Près de la moitié du budget annuel du Burundi provient de l'aide internationale, avec une contribution de l'UE de quelque 432 millions d'euros pour la période budgétaire 2014-2020. La Belgique a déjà suspendu en novembre un série de projets de développement au Burundi proches des autorités burundaises et n'affectant pas directement la population. Jeudi, la Commission européenne a annoncé débloquer 5 millions d'euros d'aide humanitaire pour secourir la population affectée par l'instabilité dans le pays, portant le montant de l'aide européenne à 14 millions d'euros cette année. Le pays est "au seuil d'une guerre civile" et nécessite "l'attention urgente, concertée et décisive de la communauté internationale", a aussi mis en garde le même jour le Haut-commissaire aux droits de l'Homme des Nations unies, Zeid Ra'ad Al Hussein. (Belga)

Nos partenaires