L'UBT demande de retirer la licence de transport d'une entreprise de Wingene

26/12/17 à 12:27 - Mise à jour à 12:28

Source: Belga

(Belga) L'Union belge du transport (UBT) du syndicat socialiste FGBT souhaitent des actions plus strictes à l'encontre des entreprises de transport qui sont impliquées dans le dumping social. Après la mort accidentelle d'un chauffeur de camion polonais à Wingene (Flandre occidentale), le syndicat a plaidé pour que l'on retire la licence de transport de l'entreprise concernée.

Un chauffeur polonais a été retrouvé mort vendredi dernier dans son camion dans le parc d'affaires de Krismar à Wingene. Il est probablement décédé des suites d'un empoisonnement au monoxyde de carbone lorsqu'il dormait dans son camion. L'UBT souligne qu'il s'agit déjà de la quatrième victime fatale issue de Pologne en six ans pour la compagnie de transport de Wingene. L'entreprise est actuellement poursuivie pour un incendie de véhicule qui a coûté la vie en avril 2012 à deux de ses travailleurs originaires de Pologne. Le syndicat a qualifié les travailleurs polonais de "victimes du dumping social structurellement organisé". Ces chauffeurs n'étaient pas payés selon les conditions salariales belges, selon l'UBT. "La société enfreint très clairement les réglementations belges et européennes", estime le président de l'UBT, Frank Moreels. "Organiser un 'dispatching' en Pologne ne suffit pas pour travailler dans la légalité. Des activités de transport doivent également avoir lieu en Pologne", selon M. Moreels. "En outre, il existe une convention collective belge qui stipule que les conducteurs qui travaillent en Belgique doivent également être payés selon les conditions belges." "Les services d'inspection et la justice ont été plus sévères ces derniers mois à l'encontre des entreprises qui organisent le dumping social. C'est très positif et nous espérons que les efforts seront poursuivis en ce sens. Mais ne serait-il toutefois pas temps que la licence de transport des entreprises de transport qui ne respectent pas la législation leur soit retirée?", s'interroge le syndicat. (Belga)

Nos partenaires