L'Otan met la dernière main à son renforcement militaire à l'est

26/10/16 à 14:11 - Mise à jour à 14:13

Source: Belga

(Belga) Les ministres de la Défense des 28 pays de l'Otan devaient faire le point mercredi sur le renforcement militaire du flanc oriental de l'Alliance atlantique, en réponse à l'inquiétude exprimée par les alliés est-européens face à l'expansionnisme de la Russie.

L'Otan met la dernière main à son renforcement militaire à l'est

L'Otan met la dernière main à son renforcement militaire à l'est © BELGA

"Nous discuterons sur comment avancer sur les décisions que nous avons prises au sommet de Varsovie", qui a rassemblé début juillet les chefs d'Etat et de gouvernement des 28, a indiqué le sécrétoire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, peu avant le début de la réunion de deux jours au siège bruxellois de l'Alliance. Quatre "robustes" bataillons multinationaux, dirigés par les Etats-Unis, le Canada, l'Allemagne et le Royaume-Uni, doivent se déployer à partir de l'an prochain, respectivement en Pologne, en Lettonie, en Lituanie et en Estonie, face à une Russie qui renforce également son dispositif militaire dans l'ouest de son territoire. Les ministres devaient aussi examiner comment renforcer la présence militaire alliée dans la région de la mer Noire, qui borde notamment la Roumanie et la Bulgarie, ainsi que la Turquie. Les relations entre l'Otan et la Russie sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide, à la suite notamment de l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 et du soutien présumé apporté par Moscou aux séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine. (Belga)

Nos partenaires