L'Otan accuse la Russie de compromettre, en bombardant, une solution politique au conflit

05/02/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a accusé vendredi la Russie de compromettre les efforts pour trouver une solution politique au conflit en Syrie en bombardant principalement les groupes d'opposition au régime du président Bachar al-Assad et non le groupe djihadiste Etat islamique (EI).

L'Otan accuse la Russie de compromettre, en bombardant, une solution politique au conflit

L'Otan accuse la Russie de compromettre, en bombardant, une solution politique au conflit © BELGA

Les intenses bombardements russes, qui "visent principalement les groupes d'opposition en Syrie, minent les efforts pour trouver une solution politique", a-t-il déclaré à son arrivée à une réunion des ministres européens de la Défense à Amsterdam. L'émissaire spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a annoncé mercredi une "pause" dans les pourparlers de Genève jusqu'au 25 février, en l'absence de progrès entre les participants et compte tenu de la recrudescence des activités militaires. "En outre, le renforcement de la présence russe et son activité aérienne en Syrie causent aussi des tensions accrues et des violations de l'espace aérien turc", a dénoncé M. Stoltenberg. "Ceci crée des risques, augmente les tensions et c'est bien sûr un défi pour l'Otan car c'est une violation de l'espace aérien de l'Otan", a-t-il ajouté, appelant une nouvelle fois "au calme et à la désescalade, ainsi qu'à une solution politique en Syrie". Le régime syrien, appuyé par l'aviation russe, a intensifié son offensive contre la ville d'Alep, provoquant l'exode de dizaines de milliers de civils en direction notamment de la Turquie. (Belga)

Nos partenaires