L'ordinateur inflige un premier revers au grand maître du jeu de go

09/03/16 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Belga

(Belga) Un superordinateur développé par Google a créé mercredi la sensation en remportant à Séoul face au champion du monde du jeu de go la première manche d'un combat qui doit déterminer qui, de l'homme ou la machine, est le plus fort.

L'ordinateur inflige un premier revers au grand maître du jeu de go

L'ordinateur inflige un premier revers au grand maître du jeu de go © BELGA

Après trois heures et demie de partie dans un grand hôtel de Séoul, Lee Se-Dol, qui domine la discipline depuis une décennie, a décidé de lâcher l'affaire, réalisant que cette première manche ne pouvait plus échapper à l'ordinateur AlphaGo. Cette machine surpuissante avait déjà pulvérisé 5-0 en octobre le champion d'Europe Fan Hui. Mais les experts de ce jeu inventé il y a environ 3.000 ans en Chine n'avaient fait aucun pronostic en raison notamment de la différence de niveau entre le champion du monde et le champion d'Europe. Les créateurs d'AlphaGo s'étaient montrés confiants, faisant valoir que leur bébé, qui utilise des algorithmes lui permettant d'apprendre de son expérience, est encore plus fort qu'à l'automne. Lee Se-Dol devait donner mercredi ses premières impressions à la presse, mais des spécialistes ont indiqué qu'il semblait avoir commis une grosse erreur vers la fin de cette manche. Au-delà, ce match sur cinq jours est aussi un test des progrès effectués depuis une dizaine d'années dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Dans le jeu de go, les deux adversaire placent alternativement des pions (pierres) noirs et blancs sur les intersections d'un plateau quadrillé ("goban"). Le but est d'occuper le plus d'espace possible, en bloquant peu à peu les pions de l'adversaire et en les capturant. (Belga)

Nos partenaires