L'opposition syrienne veut plus de temps pour un cessez-le-feu et des pourparlers de paix

18/12/15 à 19:17 - Mise à jour à 19:17

Source: Belga

(Belga) La principale coalition de l'opposition syrienne a estimé vendredi irréalisable d'instaurer d'ici au 1er janvier une trêve et des pourparlers de paix et a exigé que la Russie mette fin à ses bombardements si un cessez-le-feu était décrété.

L'opposition syrienne veut plus de temps pour un cessez-le-feu et des pourparlers de paix

L'opposition syrienne veut plus de temps pour un cessez-le-feu et des pourparlers de paix © BELGA

L'opposition a besoin "d'un mois à peu près" pour préparer les négociations de paix qui se tiendraient en parallèle au cessez-le-feu, a déclaré à des journalistes Najib Ghadbian, représentant à l'ONU de la Coalition nationale syrienne. "Je crois que ce calendrier n'est pas réaliste", a-t-il estimé, faisant référence aux dates fixées dans la feuille de route définie en novembre par les grandes puissances à Vienne. Il s'exprimait au moment où les ministres des Affaires étrangères des 17 pays membres du processus de Vienne étaient réunis dans un grand hôtel de New York, pour tenter de faire progresser un règlement politique du conflit. Un cessez-le-feu sous l'égide l'ONU s'appliquerait aux forces du régime et aux autres factions sur le terrain à l'exception des jihadistes du groupe Etat islamique (EI). Mais la Coalition nationale syrienne veut qu'il s'applique aussi à la Russie, qui mène depuis fin septembre une campagne de bombardements en Syrie. Moscou est accusé par les Occidentaux de concentrer ses raids davantage sur l'opposition modérée au régime de Damas que sur les jihadistes de l'EI. (Belga)

Nos partenaires