L'opposant russe Navalny condamné à 30.000 euros de dommages et intérêts

18/07/17 à 14:47 - Mise à jour à 14:49

Source: Belga

(Belga) Un tribunal russe a condamné mardi le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, et deux coaccusés à verser 30.000 euros à une société publique d'exploitation forestière, Kirovles, en compensation de sommes qu'ils ont, selon la justice, détournées.

"La cour a estimé que les demandes (de la société) étaient en partie justifiées et a condamné M. Navalny et deux autres protagonistes à verser 2,1 millions de roubles" de dommages et intérêts, une somme largement inférieure aux 16 millions exigés par Kirovles, a expliqué le tribunal, cité par l'agence RIA Novosti. En 2013, l'opposant et blogueur anticorruption avait été reconnu coupable d'avoir détourné en 2009 près de 400.000 euros au détriment de Kirovles, et condamné à cinq ans de prison avec sursis. Ce jugement avait été annulé par la Cour suprême, et l'affaire renvoyée devant la justice, qui a confirmé la peine de M. Navalny en février lors d'un procès en tous points identique. En raison de sa condamnation, la commission électorale centrale a jugé M. Navalny inapte à se présenter à l'élection présidentielle de mars 2018, dans laquelle il espère toujours défier le président Vladimir Poutine, dont il est le principal opposant. Alexeï Navalny a organisé en mars et en juin deux manifestations d'une rare ampleur contre la corruption dans les rues de Moscou et de plusieurs autres villes, pour lesquelles il a été condamné à de courtes peines de détention administrative. L'opposant a été la cible de nombreuses agressions, dont une avec un liquide vert qui a nécessité un traitement ophtalmologique en Espagne, et fait aussi l'objet de nombreuses poursuites judiciaires visant selon ses partisans à entraver ses ambitions. (Belga)

Nos partenaires