L'opération est un "message clair" contre l'usage des armes chimiques

14/04/18 à 11:51 - Mise à jour à 11:53

Source: Belga

(Belga) La Première ministre britannique Theresa May a estimé samedi que les frappes menées en Syrie par son pays, la France et les États-Unis envoyaient un "message clair" contre l'usage des armes chimiques.

"Cette action collective envoie un message clair: la communauté internationale ne se tiendra pas en retrait et ne tolérera pas l'emploi d'armes chimiques", a déclaré Mme May lors d'une conférence de presse, ajoutant que ces frappes étaient "à la fois justes et légales". "Il ne s'agissait pas d'interférer dans la guerre civile, cela ne visait pas un changement de régime. Il s'agissait d'une frappe limitée, ciblée et efficace avec des limites claires", a insisté la dirigeante conservatrice. "Je pense que les mesures prises auront considérablement détérioré la capacité du régime syrien à utiliser des armes chimiques", a-t-elle affirmé. "Bien qu'une évaluation complète des frappes soit en cours, nous sommes confiants quant à leur succès." Interrogée sur les raisons qui l'ont poussée à ne pas consulter le Parlement avant de mener cette opération, elle a évoqué des considérations de sécurité. "Il était juste de prendre les mesures que nous avons prises au moment où nous l'avons fait ", a-t-elle dit, précisant qu'elle s'exprimerait lundi devant le Parlement sur la Syrie. (Belga)

Nos partenaires