L'opération antiterroriste à Schaerbeek liée au projet d'attentat déjoué en France

25/03/16 à 15:09 - Mise à jour à 15:08

Source: Belga

Les unités spéciales de la police fédérale sont entrées vendredi en début d'après-midi dans une habitation de Schaerbeek, en région bruxelloise, a constaté l'Agence Belga sur place. Les démineurs du Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins explosifs de l'armée (SEDEE) ont été appelés sur les lieux. Selon une source policière française citée par l'AFP, cette opération est liée au projet d'attentat déjoué jeudi en France, en région parisienne.

L'opération antiterroriste à Schaerbeek liée au projet d'attentat déjoué en France

© Belga

Au début de l'opération des forces de l'ordre, un suspect aurait été interpellé. La police a fermé la place Meiser au trafic et demandé à la presse et au public de rester à distance du périmètre de sécurité. La circulation de certains trams a également été suspendue. Cette opération est liée au projet d'attentat déjoué jeudi en France, selon une source policière française. Un homme suspecté d'être impliqué dans un projet d'attentat conduit à un "stade avancé" en France a été interpellé jeudi à Argenteuil, en région parisienne. Des explosifs ont également été retrouvés. L'individu interpellé s'appelle Reda K. (Kriket). En juillet 2015, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait prononcé une peine de dix ans de prison à son encontre, lors du procès dit de la "filière syrienne".

En savoir plus sur:

Nos partenaires