L'opéra est-il encore un lieu de pouvoir ?

18/12/15 à 13:21 - Mise à jour à 13:19

Source: Le Vif/l'express

Le point commun entre Christophe Lacroix, Françoise Bertieaux, Luc Coene ou Philippe Delusinne ? L'opéra ! Alors, entre élitisme de classe et amour de l'art, nous avons mené l'enquête sur ces passionnés du bel canto.

Les politiques à l'opéra ? Au mieux, une denrée rare. Au pire, des vieux de la vieille. A tel point qu'en coulisses, ça en ferait régulièrement enrager Peter de Caluwe, l'intendant de La Monnaie. "On regrette cette désaffection, mais au niveau politique, les passionnés sont rarissimes. On ne les voit pas, même si nous les invitons pour découvrir le travail réalisé sur scène avec le budget minimaliste à notre disposition...", ironise Luc Coene, vice-président du conseil d'administration de la célèbre institution culturelle bruxelloise.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires