L'Open Vld torpille la réforme du "travail faisable"

11/08/16 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Belga

(Belga) L'Open Vld veut remettre le projet de réforme de la semaine de 38 heures de travail sur l'ouvrage. Les libéraux flamands veulent dresser une liste de professions pour lesquelles le nombre d'heures prestées ne compte pas, écrivent jeudi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

L'Open Vld torpille la réforme du "travail faisable"

L'Open Vld torpille la réforme du "travail faisable" © BELGA

Le ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters a formulé un projet de réforme via lequel les prestations des travailleurs seraient calculées sur une base annuelle, permettant ainsi de travailler davantage quand les circonstances l'exigent et moins quand l'atmosphère est plus calme. Cette révision concernerait tous les secteurs, mais le nombre important de conditions à remplir font craindre au député Egbert Lachaert que le projet rate sa cible. Le député va dès lors déposer une liste des professions pour lesquelles ces changements s'appliqueraient. Des métiers comme juristes ou architectes fonctionnent ainsi déjà de facto selon un régime de travail plus flexible. Pour d'autres secteurs, comme l'industrie, la législation de 1965 serait maintenue. Celle-ci comporte une liste de professions pouvant déroger aux 38 heures, mais cet inventaire s'avère aujourd'hui désuet. Kris Peeters réagit avec flegme à cette proposition, indiquant qu'il ne fait rien d'autre qu'exécuter ce qui a été décidé au sein du gouvernement en mai. (Belga)

Nos partenaires