"L'Open VLD n'est ni pertinent, ni captivant, ni attirant"

05/12/12 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

Dans sa note relative aux réformes structurelles, le stratège en communication Noël Slangen s'exprime de façon particulièrement critique à l'égard de l'Open VLD.

"L'Open VLD n'est ni pertinent, ni captivant, ni attirant"

© Belga

"L'Open VLD n'est ni pertinent, ni captivant, ni attirant, il traite ses électeurs comme des vaches. L'Open VLD est un athlète amputées." Slangen a analysé le parti à la demande de Guy Verhofstadt.

"L'Open VLD court après la N-VA"

Selon Slangen, ces dernières années le parti a fait trop de politique au jour le jour tout en courant beaucoup trop après la N-VA. "Cette approche part du principe que les électeurs sont des vaches, broutant toujours le même carré d'herbe. Mais les électeurs sont des chevaux, toujours en mouvement."

Le parti n'a pas non plus grand-chose à offrir aux jeunes talents prometteurs. "Il y a dix ans, nous étions le plus grand parti de Flandre. Aujourd'hui dans les sondages nous tournons autour du seuil de dix pour cent."

"Responsabilité collective"

Slangen dément que ses critiques visent Alexander De Croo. "Je ne parle pas de personnes" a-t-il déclaré à Radio 1, "certainement pas d'Alexander De Croo. Il s'agit d'une responsabilité collective dans laquelle je m'inclus moi-même. J'étais directeur général du parti".

Pour redevenir le plus grand parti de Flandre, l'Open VLD doit s'ouvrir à toutes les couches de la population, ajoute Slangen. Le parti doit être plus qu'un parti antitaxes. Il doit se profiler dans d'autres domaines plus softs. L'Open VLD se choisit un nouveau président. Gwendolyn Rutten et Egbert Lachaert se sont portés candidats. Samedi on connaîtra le nom du dirigeant de l'Open VLD.
EE

En savoir plus sur:

Nos partenaires