L'ONU dénonce les efforts de l'Irak pour accélérer l'application de la peine capitale

01/08/16 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Belga

(Belga) Les Nations unies ont critiqué lundi la décision du Premier ministre irakien d'accélérer l'application de la peine de mort, affirmant qu'elle ne ferait qu'"accélérer l'injustice" au vu des problèmes dans le système judiciaire du pays.

L'ONU dénonce les efforts de l'Irak pour accélérer l'application de la peine capitale

L'ONU dénonce les efforts de l'Irak pour accélérer l'application de la peine capitale © BELGA

Haider al-Abadi a ordonné en juillet la formation d'un comité pour identifier l'origine des retards dans l'application de la peine capitale et formuler des recommandations pour accélérer les procédures. "Au regard de la faiblesse du système judiciaire irakien et de la situation actuelle en Irak, je suis sérieusement préoccupé (par l'idée) que des innocents aient été et continuent d'être condamnés et exécutés", a déclaré le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, dans un communiqué. "Les exécutions à grande-vitesse ne feront qu'accélérer l'injustice", a-t-il estimé, ajoutant: "La vengeance n'est pas la justice". Et d'ajouter que l'ONU a constaté "une défaillance du respect d'une procédure régulière et les normes d'un procès équitable, y compris un recours à la torture pour extorquer des aveux". L'Irak fait l'objet de critiques répétées de la part de diplomates, experts et organisations de défense des droits de l'Homme qui dénoncent un système judiciaire défaillant, et par conséquent des exécutions prononcées à l'encontre de personnes n'étant pas nécessairement coupables des crimes pour lesquels elles ont été condamnées. En réaction à un attentat qui a tué plus de 320 personnes à Bagdad début juillet, le ministère de la Justice avait annoncé l'exécution de cinq condamnés à mort. (Belga)

Nos partenaires