L'oeuvre de la semaine : De Pierre et de poussières

19/09/15 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Le Vif

Philippe Desomberg est un de ces très rares sculpteurs sur pierre qui, aujourd'hui s'exprime à travers la représentation du corps humain. Or on sait combien ce choix iconographique véhicule de sens.

L'oeuvre de la semaine : De Pierre et de poussières

Fragment Jambe, 2015. Pierre bleue. © Philippe Desomber

Trois exemples dans le passé. La Grèce dont la découverte du réalisme anatomique et le hanchement des corps accompagnent la conquête de la démocratie. Le maniérisme de Michel-Ange dont les héros musclés paraissent se libérer du bloc de marbre original en même temps qu'ils rappellent leur vanité.

Le XIXe siècle de Maillol qui fait d'une figure féminine l'allégorie de la rivière via un travail sur les courbes des cheveux et des mains qui renvoient aux ondulations des vagues et vaguelettes. A son tour, le tailleur belge affronte la nudité du corps qu'il extrait de la géométrie lisse du bloc initial. Le doute, sinon la souffrance anime la gestuelle des figures plutôt que leur musculature, souvent lisse.

Entre élancements et torsions, replis et crispations. Vient alors le temps des contours et des épidermes. La pierre est dure mais l'artiste lui répond par un travail de caresses par de petits coups obliques qui ne sont pas sans évoquer le geste du dessinateur quand, par des traits parallèles, il module les ombres et les lumières.

Un jour, Desomberg décide de s'attaquer au seul fragment d'une jambe. A la seule existence, souterraine d'une ossature et de la musculature, cette fois tendue, volontaire, victorieuse. Une jambe abandonnée, posée légèrement oblique sur un socle et dont chaque extrémité garde le souvenir des premiers coups de l'outil et avec eux, celui des premières étincelles que la rencontre de l'acier et de la pierre ont sans nul doute, provoqué. Soit un appel de feu. Un appel de vie.

Bruxelles, Galerie 2016. 16, rue des pierres. 1000 Bruxelles. Jusqu'au 18 octobre. www.galerie2016-mira.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires